Ukulélé luthier concert ou tenor

En tant que luthier j’apporte autant de soin à fabriquer un ukulélé qu’une mandoline. Le choix des bois, des épaisseurs est essentiel pour obtenir un instrument qui sonne. Conçus à la manière d’instruments plus anciens, j’ai choisi l’érable ondé afin d’obtenir un timbre proche de certaines petites guitares renaissance. Le chevalet à moustache est en érable, un bois léger qui comme sur les violon transmet à merveille les vibrations sur la table d’harmonie. Le modèle concert est mon préféré, j’obtiens un timbre et un volume sonore très intéressants avec une table en red cedar. Le vernis est réalisé à l’huile, les filets sont en bois, les mécaniques Wittner sont les plus légères existantes.


Ce ukulele modèle concert est monté avec des cordes Savarez KF. Musique Pascal Ayerbe © SACEM